Mobilité — Publié le 24 janvier 2019

« Fact checking » des déclarations du Ministre de la mobilité sur le métro Nord dans Le Soir du 21 janvier 2019

L’ARAU s’est livré à un exercice de « fact checking » de l’interview de Pascal Smet pour y apporter un éclairage critique voire, pour certaines de ses déclarations, des corrections factuelles. L’acuité du débat politique, à la veille d’élections majeures, conduit en effet à une forme de surenchère.

Il n’y a pas de « dogme » ou d’« idéologie » dans l’opposition au projet de métro Nord, les critiques sont fondées sur des éléments factuels issus de la lecture et de l’analyse des dossiers, tandis que les supporters du métro s’appuient souvent sur des « faits alternatifs »…

Le débat qui s’ouvre (enfin) doit être tenu sur des bases objectives. Vincent De Wolf a raison, le Parlement bruxellois doit auditionner des experts pour mettre un terme à la circulation de contre-vérités qui polluent le dossier.

Articles connexes