Espace Public — Publié le 19 août 2016

La valeur historique, architecturale et urbanistique de la Bourse

© benoithenneton.com

Plutôt que d’investir aux côtés de la Fédération des brasseurs belges dans un « Centre d’expérimentation de la bière », en imposant un projet spécifique, la Ville de Bruxelles devrait expérimenter un débat public et transparent relatif aux objectifs d’une réaffectation qui concerne tous les Bruxellois.

Pour se faire une image et devenir un symbole du centre-ville, la Bourse n’a, jusque-là, pas eu besoin d’un projet touristique comme le Belgian Beer Palace, qui risque au contraire de folkloriser le lieu. Ce choix fera l’objet d’une deuxième analyse. L’ARAU souhaite avant tout éclairer ici l’histoire du bâtiment.

La Bourse de commerce constitue le maillon central des boulevards d’inspiration haussmannienne tracés à travers le tissu urbain traditionnel suite au voûtement de la Senne. Ce monument consacre le rôle économique de la capitale à l’époque et incarne le pouvoir des milieux financiers.

Si la Bourse rivalise aujourd’hui avec la Grand-Place comme repère de la centralité bruxelloise, c’est grâce à son rôle dans l’histoire de la ville depuis près de 150 ans et à l’appropriation qui en est faite par les Bruxellois.

Il sera impératif, quel que soit le projet, d’entendre et de respecter les remarques et avis de la Commission Royale des Monuments et des Sites sur ce « bâtiment exceptionnel qui appartient à notre mémoire collective ». L’ARAU y reviendra prochainement.

Articles connexes