Logement — Publié le 18 décembre 2015

Rétrospective « BATRACO » : une saga bien bruxelloise rue du Marché aux Herbes, 68

Source - www.dds-partners.eu

Une saga bien bruxelloise rue du Marché aux Herbes, 68. (« Batraco » in memoriam)

Des logements succèdent enfin à 50 années de déshérence au cœur de l’îlot sacré !
 

La société Galika a entrepris de construire des logements et une résidence étudiante entre la rue Marché aux Herbes et la rue des Bouchers, sur un terrain resté à l’abandon près de 50 ans. De 1967, date des premières démolitions des anciens bâtiments situés du côté de la rue Marché aux Peaux,  jusqu’aux travaux qui ont débuté en 2015, le fameux site dit « Batraco », du nom de la société qui a déposé de nombreux projets de 1975 à 2013, est resté un vaste terrain vague, chancre en plein cœur de l’îlot sacré et un parking en plein air[1].

Le travail de rétrospective sur ce site a été réalisé à partir des archives de l’ARAU dans le cadre de la préparation d’une publication éditée par Galika, intitulée Îlot sacré – sacré îlot, qui documente la saga urbanistique qui a franchi un cap en 2015.



[1] Sur la question de ce parking contesté pendant plus de 25 ans par l’ARAU, voir l’analyse spécifique de l’ARAU « Cachez ce parking que je ne saurais voir », dont deux extraits ont été publiés dans l’ouvrage de Galika, Îlot sacré – sacré îlot