Espace Public — Publié le 11 mars 2014

Avenue du Port : ne jetons pas la pierre aux pavés !

La Commission de concertation se réunit ce mardi 11 mars pour débattre du nouveau projet de réaménagement. L’ARAU demande le maintien des pavés.

Ce mardi 11 mars à 11h30 se tiendra, dans les locaux du centre administratif de la Ville de Bruxelles, la Commission de concertation qui devra remettre son avis sur le nouveau projet de réaménagement de l’avenue du Port.
Si les platanes, sauvés par la mobilisation des citoyens et des associations , ne semblent plus en danger, le patrimoine n’en reste pas moins menacé : en effet, la nouvelle demande de permis introduite par l’administration régionale (Bruxelles Mobilité) prévoit l’enlèvement des pavés au profit d’une reconstruction (nouvelles fondations) avec asphaltage de la chaussée.

La Commission de concertation doit rendre un avis défavorable à cette demande de permis de réaménagement de l’avenue du Port : vision fonctionnaliste, conception anti-urbaine, erreurs techniques, négation de la valeur patrimoniale et des principes du développement durable rendent ce projet inacceptable.

Les citoyens et les associations regroupés au sein de l’APPP (Association Patrimoine, Pavés, Platanes) proposent depuis plusieurs années une alternative crédible à ce projet, respectueuse du patrimoine et de l’environnement et qui améliore la qualité de déplacement des cyclistes, piétons et PMR.

L’ARAU, qui a contesté la vision technocratique de Bruxelles Mobilité depuis 2008, demande qu’un nouveau projet, avec maintien des pavés, soit élaboré sur des bases objectives et avec à l’esprit une philosophie urbaine s’appuyant sur ce patrimoine unique du territoire du canal.

Articles connexes