Espace Public — Publié le 29 novembre 2012

L’ARAU insiste : il faut un tram sur les boulevards du centre

Pour un meilleur partage de l’espace public

L’aménagement des boulevards du centre (Adolphe Max, Émile Jacqmain, Anspach, Maurice Lemonnier) et de ses places (De Brouckère, Bourse, Fontainas) est un projet sans cesse ajourné depuis de nombreuses années.

Après plus d’une décennie de tâtonnements, l’ARAU demande que la Ville pose des actes significatifs en ce début de nouvelle législature en élaborant une demande de permis d’urbanisme basé sur les principes inscrits dans le plan Iris II, le plan piéton et le plan vélo. L’ARAU demande la remise en circulation du tram en surface sur les boulevards du centre. Un tram apportera une plus-value aux activités touristiques et commerciales du centre-ville tout en participant à l’amélioration du cadre de vie général par la diminution du trafic automobile (voulu par la Région).

L’ARAU propose les principes de réaménagement suivants :

  • exploitation d’une ligne de tram en souterrain en réduisant le nombre d’arrêts ;
  • exploitation d’une navette légère en surface, version modernisée de l’omnibus, dotée d’une forte fréquence et du confort propre à susciter l’attractivité ;
  • modération de la circulation automobile ;
  • suppression du trafic de transit ;
  • aménagement de pistes cyclables continues dans chaque sens ;
  • réaménagement des places et des trottoirs ;
  • ouverture des stations de pré-métro vers la surface à De Brouckère et à la gare du Midi.

Articles connexes