Espace Public — Publié le 30 novembre 2011

Delta : un nouveau ghetto européen pèserait sur la ville

Le raisonnement sous-tendu par le projet de "PRAS démographique" dit en substance : "il y a un essor démographique à Bruxelles et donc il faut construire des bureaux pour l'Europe à Delta, des infrastructures touristiques au Heysel et des logements dans les "zones urbanisables" jusque-là réservées à l’industrie mais bien desservies par les transports en commun. Et de tout cela il importe d'examiner les incidences sur l'environnement."

L'ARAU invite la Commission à briser sa logique actuelle de ghetto et à s'associer à la ville et à sa population. C’est d’abord en se rendant accessible aux Bruxellois que le projet européen se rendra accessible à ses citoyens. C'est en commençant par les Bruxellois que le projet européen se rendra accessible à ses concitoyens. Schaerbeek et Evere accueilleraient l'Europe à bras ouverts. Auderghem et Etterbeek n'en veulent pas. En tout cas, pas dans ces conditions.

Articles connexes